Archidesk

Archidesk

TABLE COGNAC - BTORTIGER 04

Alvaro -Tôl

Alvaro / Bout de canapé
Inox poli miroir / Disque acier peinture époxy
H 600mm x diam 400mm
Galerie vente privée – Artcurial

Tabouret Tôl

Tôl 360° / assise basse
Acier plié / Peinture époxy
H 300mm x Diam 350mm

Etagère Tôl

Tôl, itinéraire industriel d’un design intemporel.

Fruit d’une rencontre entre Benjamin Tortiger et la société industrielle Comat, la famille Tôl s’est adaptée à un processus industriel de fabrication existant pour s’y insérer. Elle est représentative d’une recherche du design où l’objet crée une présence avec une économie de matière lui conférant sa propre discrétion. Une logique de rupture permettant de renouer avec les nécessités du primordial.Un concept de l’utile, où le designer met en œuvre le savoir-faire de l’outil industriel pour bénéficier des qualités techniques de rigidité et de légèreté du processus.
La ligne du mobilier Tôl (consoles, bancs, système d’étagères) dessine ainsi l’espace en structurant le vide pour s’effacer derrière l’objet à mettre en valeur. Son matériau unique en concrétise les formes simples, un jeu de pliage qui serait aussi un défi technique, comme un pont que l’on jette sur une vallée.La précision de la réalisation et la qualité d’exécution apportent au mobilier la rigueur qui convient au dépouillement de ses lignes.

Jean Bernard Canal

 

Console Tôl

Banc Tôl

Benjamin Tortiger a choisi d’insérer la fabrication de ce banc dans un processus industriel déjà existant.

Les qualités mécaniques de l’acier plié autorisant la longue portée de « TÔL . Les angles sont fixés par soudure à l’arc. L’assise est recouverte d’une feuille d’acier plane. Au-delà de leur fonction technique, les plis s’inscrivent dans un rythme esthétique contrastant avec la ligne claire de l’assise. L’usage de l’acier, aisément recyclable, permet de limiter les partes et rebus.

Texte de Marie-Catherine Dolhun pour le catalogue des Aides à la création du VIA 2008 – Crédit photo Marie Flores

Miroir Trafic

Clin d’oeil au film de Jacques Tati, le miroir Trafic est un entrelacs de fines bandes de miroir en acrylique. L’image reflétée se morcelle et se brouille dans cette maille. Les impacts de lumière se forment aux croisements des lamelles.

Ce miroir a été dessiné en collaboration avec Basile Huez et est édité par Robba.